Amour sexe sexe familial

17/02/2018

Mature porno cartoon sex xxx

Comments Off on Amour sexe sexe familial


amour sexe sexe familial

..

Rencontre sexe paris vidéo de sexe de massage



amour sexe sexe familial

Ces gros seins m'excitent! Il déglingue sa mère dans le jardin Durée: Vieilles soeurs lesbiennes en action Durée: Elles se retrouvent souvent pour se caresser, lécher et Du sperme sur les fesses de ma soeur Durée: Une chienne blonde réveille son oncle Durée: En lingerie elle va dans la chambre de son père Durée: Ma soeur me fait une pipe dans la salle de bain Durée: La soeur a l'âge parfait Durée: Petit jeu érotique avec mon frère Durée: La salope sait cela et aime bien jouer avec Trio parfait entre maman, mon oncle et moi Durée: Elle fait du sale avec son frère Durée: Elle aime se prendre to Sperme partagé par mère et sa fille Durée: Une mère mature reçoit du sperme Durée: Alors, elle essaye de convaincre son fils avec s ADS fourni par TubeAdvertising.

Une cochonne fume pendant qu'elle branle son fils Durée: Une chatte rasée pour mieux l'accueillir Durée: Dressée sur le sofa Une pipe de mère en fils Durée: Mais c'est bien ce qui va arr Sperme sur le visage de sa soeur Durée: Avant que le mec pénètre Le sexe anal est une merveille avec ma soeur Durée: On verra ton problème d'éjaculation ensemble Durée: Elle est présente pour l Cette belle-mère a besoin d'une bite Durée: Masturbation entre des soeurs devant une caméra cahée Durée: Il doigte la foufoune de sa nièce dans le canapé Durée: Mais avant que la partie de Charlee Chase profite de la situation Durée: Levrette hard dans le jardin de tonton Durée: La bite pompait la chatte de sa nièce en POV Durée: On en considère même comme déviants des comportements absolument normaux.

Il fustige donc le carcan social, notamment pour nous les femmes, qui fait qu'une femme normalement constituée et qui cherche à optimiser son apport en plaisir sexuel est systématiquement qualifiée de salope.

Ce comportement étant socialement relié à une faiblesse des valeurs, à une personne vile et peu fiable donc, peu recommandable, comme si se sentir bien et être heureuse était de facto peu recommandable. Arthur Vernon propose donc une série de changements dans la perception sociale de l'acte sexuel et du plaisir qui y est associé, une modification profonde des règles du mariage et une prise de distance pour ne pas dire un abandon pur et simple vis-à-vis des religions.

Ne souhaitant pas m'étendre démesurément sur cet avis déjà bien long, je conclus en disant que, étant biologiste de formation, athée de conviction, je partage bon nombre des vues de cet auteur et les trouve on ne peut plus logiques et découlant du bon sens.

Il en ira tout autrement si vous avez des convictions religieuses fortes. J'ai passé sous silence toute la partie sur l'orgueil qui est pourtant un moment fort de sa démonstration. Il demeure quelques points faibles à l'ouvrage, notamment le fait que l'auteur serait nettement plus convainquant en citant des références scientifiques. C'est ce qui constitue à mes yeux le principal défaut dans l'argumentation, alors même que cette bibliographie existe.

Ceci est dû à la forme bâtarde dont j'ai parlé au départ. Il y a aussi des manques dans l'argumentation, notamment sur l'impact de l'attachement et donc sur le traumatisme du détachement au moment de la rupture qui me semble un fort inhibiteur du désir d'aller voir ailleurs. Enfin, l'impact historique des MST sur la formation du concept social " le sexe, c'est mal " me semble également sous estimé.

Il n'empêche que je conseille très volontiers ce livre, ne serait-ce que pour le débat qu'il peut susciter et en remercie donc très chaleureusement les éditions Tabou et Babelio qui m'ont permis de le découvrir dans le cadre de Masse Critique.

Ceci dit, ce n'est là qu'un avis, pas forcément très bandant, c'est-à-dire pas grand-chose. L'ambition de ce livre c'est: Pour cela, considérez que Dieu n'existe pas, "après la mort, il n'y a rien" mais aussi que la mort est par conséquent votre alliée pour faire cesser les souffrances de la vie, car le corps humain n'est que matière. Deux principes fondamentaux guident par conséquent la vie de chaque être vivant: Le premier est la survie du corps, le second est d'assurer la transmission des gènes.

Dans ce cadre, la recherche du bonheur objectif maximal est survalorisée au détriment du bonheur ressenti qui améliore significativement la qualité de vie. Arthur Vernon milite ainsi pour des relations amoureuses en lien avec la nature biologique des êtres humains la production de lulibérine, l'hormone de l'amour passion, étant limitée dans le temps et pour la sublimation de l'acte sexuel: Tout en proposant de nouvelles structures pour le couple, Arthur Vernon réclame alors et enfin un nouvel état d'esprit, qui "en élevant le plaisir sexuel dans les limbes de la vie, sa place naturelle, créeront le berceau d'une humanité qui vivra enfin en harmonie avec sa constitution biologique et s'élèvera alors vers son unique objectif, toujours impossible, jamais aussi proche: Ce livre, qui est un refuge pour ceux qui ne croient pas en Dieu d'où le sous titre "Etre heureux quand on ne croit pas en Dieu" est aussi un pamphlet pour une nouvelle libération sexuelle, hédoniste, fondée sur la réalité biologique de l'être humain.

Que l'on adhère ou pas au discours, la démonstration reste implacable et surtout libre des carcans de la bien-pensante société moderne. Mais c'est aussi un discours qui fait mouche chez ceux qui n'ont pas de religion et donc qui s'interrogent sur le sens de la vie, sur la véritable place de l'Homme d'aujourd'hui au sens large , jusque là trompé par son propre corps, et sur la recherche du bonheur.

Un livre sur une certaine philosophie de vie, mais qui reste très accessible au néophyte, facile à lire et pour ma part dévoré en quelques heures. Tel un "cercle des poètes disparus" qu'il est bon de visionner de temps en temps, il est nécessaire de lire et relire ce livre pour vous rassurer sur cette recherche du bonheur et ses conditions que vous n'osez pas évoquer en public mais que vous pensez tout bas, si Dieu n'est pas votre guide Retrouvez d'autres avis sur d'autres lectures sur mon blog: Ainsi, l'amour-passion éternel est un mirage créé par une hormone et l'exclusivité sexuelle une aberration au regard du fonctionnement du corps humain.

Ces illusions déterminent des règles de vie qui sont aujourd'hui les mêmes que celles de l'époque où l'homme ne savait rien. Pourtant, il est possible de vivre mieux: Pour ceux qui souhaitent améliorer leur niveau de bonheur, comme pour ceux qui veulent faire évoluer les règles sociales et morales à l'aune des connaissances scientifiques les plus récentes, des solutions immédiates existent.

Celles qui figurent dans ce livre. Arthur Vernon est passionné des questions de sexualité humaine qu'il étudie depuis plus de dix ans. Investissant désormais l'univers du spectacle, ses trois pièces sont jouées au Festival Off d'Avignon et participent, comme ce livre, à la désacralisation de la sexualité et à la promotion d'un érotisme ludique. C'est une sorte d'essai qui nous explique de manière très simple mais néanmoins scientifique, des aspects traités d'ordinaire d'une manière plus spirituelle: Là, Arthur Vernon aborde ces thèmes en nous expliquant que ce sont les hormones, les illusions, et les mensonges que l'homme se raconte qui brouillent notre vision vraie du monde et de ce que nous sommes.

En désacralisant le sexe qui a une place prépondérante dans la vie de tout être humain, il va démonter plusieurs grands principes de notre société. Ces théories n'en sont pas puisqu'elles sont étayées par des faits scientifiquement prouvés.

Mais je dois dire que ça m'a profondément remué. Sans être conservatrice, je pense que le mariage est basé sur la fidélité notamment, et là Arthur Vernon m'a démontré que la monogamie était une "aberration de la vie de couple". Ce licre remet en cause de grands principes que l'on peut croire inébranlables, et permet de prendre du recul sur sa vie, les angoisses qui nous rongent, et les barrières que l'on se met au nom de la bonne société.

C'est une porte entrouverte sur le bonheur, si ln accepte un tant soit peu le changement et la remise enquestion. Bref, ce livre m'a perturbé, percuté, interpellé, parfois même choqué. En tous cas, il est de ces livres que tout le monde devrait lire 1 fois. Pas pour changer totalement sa vision du monde, mais pour en voir les extensions possibles, et remettre l'Homme à sa place dans l'existence, et dédramatiser le sexe.

Car quoi qu'on en dise, faire l'amour ou juste du sexe, c'est bon, c'est fun et en plus ça fait du bien au corps et à l'esprit. Alorspourquoi s' en priver! Pas facile d'écrire une critique sur ce livre sans avoir envie de le démolir.

L'auteur expose différents points de vue sur la vie. On passe ainsi en quelques 40 pages la vie dans ses grandes lignes Il est difficile de prendre du recul quand on nous dit qu'on va nous expliquer la vie.

Trop subjectif, le propos tend à nous apporter des idées un peu comme un genre de révélation. Il n'y a rien qui m'horripile plus qu'un auteur qui annonce dans son livre attention, effet d'attente, suspens, houlala! Crache ta Valda et laisse moi construire ma pensée. Voilà donc, de manière peut être superficielle, pourquoi ce livre ne m'a pas du tout plu. Certaines idées, sorties du contexte et du ton donné par l'auteur m'ont tout de même éveillées quelques neurones; mais c'est un travail qui dépend de chaque lecteur.

Je me demande même si le propos n'est pas un poil démagogique Un livre pas convaincant. Citations et extraits 35 Voir plus Ajouter une citation.

Signaler ce contenu Voir la page de la citation. Pour apaiser nos angoisses, ces religions formulent des conditions. La première est de croire en quelque chose qu'on ne voit pas, mais qu'on pourrait être en mesure de percevoir, avec un peu d'imagination: Cette condition est acceptable au regard de la finalité puisque Dieu aurait créé le paradis.

Mais cette condition débouche ensuite sur un nombre infini d'autres conditions, règles, normes et conduites impératives à tenir. Si certaines de ces règles sont parfaitement adaptées à une organisation sociale, comme ne pas tuer ou ne pas voler, d'autres semblent beaucoup plus douteuses: Ces règles ont certes un avantage: Plus les règles sont surréalistes, plus l'illusion fonctionne.

Mais elles ont aussi un inconvénient rédhibitoire. Elles ont toutes pour objet, au mieux, de compliquer notre existence, au pire de la gâcher littéralement. Et là se trouve le véritable drame des religions: Et alors même, ne le dira-t-on jamais assez, que la vie est dure par essence.

Rajouter de la souffrance, tel est aujourd'hui le modus operandi des religions, et pour ceux qui veulent vivre leur vie dans les meilleures conditions possibles, ce modus operandi est simplement inadmissible et doit être rejeté en bloc, par principe.

Le bonheur absolu existe mais il est théorique et la sensation de bonheur absolu est inaccessible. Dans la réalité, le bonheur est relatif.

...

Découvrez les meilleures idées des Le Kervelec pour partager un moment sensuel avec votre moitié. En cours de lecture: Pépé coquin Cette série dépeint avec humour et tendresse les tracas, conflits, contrariétés Saison 6 inédite M6. Comment pimenter son quotidien? Le meilleur des moments coquins. Draguer ou larguer via texto? Passion à la folie La vie des jeunes parents. Vive les repas de famille!

Les malheurs de Marjo. Belle-maman prend les commandes. Une grand-mère pas comme les autres. Le code de la route Best of prime "La course". Touche pas à mon fric! Les recettes de Brigitte.

Après les fêtes, c'est régime en famille! Vrais-faux microbes en famille. N'écoutez pas toujours les conseils de vos parents. Jacques, qu'est ce qu'on ferait sans son papa. Les manies de Brigitte. Les joies de la vie de famille! Secrets, mensonges et confidences.

Les repas en famille , c'est toujours un plaisir! Vis ma vie à la maison. Une vie de chien. A chaque famille son squatteur. Premiers pas dans la vie active! Ceci est dû à la forme bâtarde dont j'ai parlé au départ. Il y a aussi des manques dans l'argumentation, notamment sur l'impact de l'attachement et donc sur le traumatisme du détachement au moment de la rupture qui me semble un fort inhibiteur du désir d'aller voir ailleurs.

Enfin, l'impact historique des MST sur la formation du concept social " le sexe, c'est mal " me semble également sous estimé. Il n'empêche que je conseille très volontiers ce livre, ne serait-ce que pour le débat qu'il peut susciter et en remercie donc très chaleureusement les éditions Tabou et Babelio qui m'ont permis de le découvrir dans le cadre de Masse Critique.

Ceci dit, ce n'est là qu'un avis, pas forcément très bandant, c'est-à-dire pas grand-chose. L'ambition de ce livre c'est: Pour cela, considérez que Dieu n'existe pas, "après la mort, il n'y a rien" mais aussi que la mort est par conséquent votre alliée pour faire cesser les souffrances de la vie, car le corps humain n'est que matière.

Deux principes fondamentaux guident par conséquent la vie de chaque être vivant: Le premier est la survie du corps, le second est d'assurer la transmission des gènes.

Dans ce cadre, la recherche du bonheur objectif maximal est survalorisée au détriment du bonheur ressenti qui améliore significativement la qualité de vie.

Arthur Vernon milite ainsi pour des relations amoureuses en lien avec la nature biologique des êtres humains la production de lulibérine, l'hormone de l'amour passion, étant limitée dans le temps et pour la sublimation de l'acte sexuel: Tout en proposant de nouvelles structures pour le couple, Arthur Vernon réclame alors et enfin un nouvel état d'esprit, qui "en élevant le plaisir sexuel dans les limbes de la vie, sa place naturelle, créeront le berceau d'une humanité qui vivra enfin en harmonie avec sa constitution biologique et s'élèvera alors vers son unique objectif, toujours impossible, jamais aussi proche: Ce livre, qui est un refuge pour ceux qui ne croient pas en Dieu d'où le sous titre "Etre heureux quand on ne croit pas en Dieu" est aussi un pamphlet pour une nouvelle libération sexuelle, hédoniste, fondée sur la réalité biologique de l'être humain.

Que l'on adhère ou pas au discours, la démonstration reste implacable et surtout libre des carcans de la bien-pensante société moderne. Mais c'est aussi un discours qui fait mouche chez ceux qui n'ont pas de religion et donc qui s'interrogent sur le sens de la vie, sur la véritable place de l'Homme d'aujourd'hui au sens large , jusque là trompé par son propre corps, et sur la recherche du bonheur.

Un livre sur une certaine philosophie de vie, mais qui reste très accessible au néophyte, facile à lire et pour ma part dévoré en quelques heures.

Tel un "cercle des poètes disparus" qu'il est bon de visionner de temps en temps, il est nécessaire de lire et relire ce livre pour vous rassurer sur cette recherche du bonheur et ses conditions que vous n'osez pas évoquer en public mais que vous pensez tout bas, si Dieu n'est pas votre guide Retrouvez d'autres avis sur d'autres lectures sur mon blog: Ainsi, l'amour-passion éternel est un mirage créé par une hormone et l'exclusivité sexuelle une aberration au regard du fonctionnement du corps humain.

Ces illusions déterminent des règles de vie qui sont aujourd'hui les mêmes que celles de l'époque où l'homme ne savait rien. Pourtant, il est possible de vivre mieux: Pour ceux qui souhaitent améliorer leur niveau de bonheur, comme pour ceux qui veulent faire évoluer les règles sociales et morales à l'aune des connaissances scientifiques les plus récentes, des solutions immédiates existent. Celles qui figurent dans ce livre.

Arthur Vernon est passionné des questions de sexualité humaine qu'il étudie depuis plus de dix ans. Investissant désormais l'univers du spectacle, ses trois pièces sont jouées au Festival Off d'Avignon et participent, comme ce livre, à la désacralisation de la sexualité et à la promotion d'un érotisme ludique.

C'est une sorte d'essai qui nous explique de manière très simple mais néanmoins scientifique, des aspects traités d'ordinaire d'une manière plus spirituelle: Là, Arthur Vernon aborde ces thèmes en nous expliquant que ce sont les hormones, les illusions, et les mensonges que l'homme se raconte qui brouillent notre vision vraie du monde et de ce que nous sommes. En désacralisant le sexe qui a une place prépondérante dans la vie de tout être humain, il va démonter plusieurs grands principes de notre société.

Ces théories n'en sont pas puisqu'elles sont étayées par des faits scientifiquement prouvés. Mais je dois dire que ça m'a profondément remué. Sans être conservatrice, je pense que le mariage est basé sur la fidélité notamment, et là Arthur Vernon m'a démontré que la monogamie était une "aberration de la vie de couple". Ce licre remet en cause de grands principes que l'on peut croire inébranlables, et permet de prendre du recul sur sa vie, les angoisses qui nous rongent, et les barrières que l'on se met au nom de la bonne société.

C'est une porte entrouverte sur le bonheur, si ln accepte un tant soit peu le changement et la remise enquestion. Bref, ce livre m'a perturbé, percuté, interpellé, parfois même choqué. En tous cas, il est de ces livres que tout le monde devrait lire 1 fois. Pas pour changer totalement sa vision du monde, mais pour en voir les extensions possibles, et remettre l'Homme à sa place dans l'existence, et dédramatiser le sexe.

Car quoi qu'on en dise, faire l'amour ou juste du sexe, c'est bon, c'est fun et en plus ça fait du bien au corps et à l'esprit. Alorspourquoi s' en priver! Pas facile d'écrire une critique sur ce livre sans avoir envie de le démolir. L'auteur expose différents points de vue sur la vie. On passe ainsi en quelques 40 pages la vie dans ses grandes lignes Il est difficile de prendre du recul quand on nous dit qu'on va nous expliquer la vie.

Trop subjectif, le propos tend à nous apporter des idées un peu comme un genre de révélation. Il n'y a rien qui m'horripile plus qu'un auteur qui annonce dans son livre attention, effet d'attente, suspens, houlala! Crache ta Valda et laisse moi construire ma pensée. Voilà donc, de manière peut être superficielle, pourquoi ce livre ne m'a pas du tout plu. Certaines idées, sorties du contexte et du ton donné par l'auteur m'ont tout de même éveillées quelques neurones; mais c'est un travail qui dépend de chaque lecteur.

Je me demande même si le propos n'est pas un poil démagogique Un livre pas convaincant. Citations et extraits 35 Voir plus Ajouter une citation. Signaler ce contenu Voir la page de la citation. Pour apaiser nos angoisses, ces religions formulent des conditions. La première est de croire en quelque chose qu'on ne voit pas, mais qu'on pourrait être en mesure de percevoir, avec un peu d'imagination: Cette condition est acceptable au regard de la finalité puisque Dieu aurait créé le paradis.

Mais cette condition débouche ensuite sur un nombre infini d'autres conditions, règles, normes et conduites impératives à tenir. Si certaines de ces règles sont parfaitement adaptées à une organisation sociale, comme ne pas tuer ou ne pas voler, d'autres semblent beaucoup plus douteuses: Ces règles ont certes un avantage: Plus les règles sont surréalistes, plus l'illusion fonctionne. Mais elles ont aussi un inconvénient rédhibitoire. Elles ont toutes pour objet, au mieux, de compliquer notre existence, au pire de la gâcher littéralement.

Et là se trouve le véritable drame des religions: Et alors même, ne le dira-t-on jamais assez, que la vie est dure par essence. Rajouter de la souffrance, tel est aujourd'hui le modus operandi des religions, et pour ceux qui veulent vivre leur vie dans les meilleures conditions possibles, ce modus operandi est simplement inadmissible et doit être rejeté en bloc, par principe. Le bonheur absolu existe mais il est théorique et la sensation de bonheur absolu est inaccessible. Dans la réalité, le bonheur est relatif.

C'est-à-dire que nous percevons des sensations de bonheur par rapport au référentiel qui correspond au niveau de bonheur objectif où l'on se situe.

Le niveau de bonheur objectif se définit comme suit: Concrètement, l'individu n'a plus aucune contrainte matérielle: Le malheur absolu serait exactement l'inverse: Ce bonheur objectif correspond donc à des critères matériels définis par la société.

Toutefois, ce bonheur objectif ne correspondra pas à celui ressenti. Le bonheur ressenti se définit comme la sensation de bonheur perçue par l'individu. La corrélation entre le bonheur objectif et le bonheur ressenti est très faible: Cet outil sur-performant est une hormone appelée " lulibérine ".







Scenes de sexe gros sexe cul


amour sexe sexe familial

Recits de sexe sexe dessin animé


Selon lui, le bonheur ressenti est le seul que nous percevons vraiment et n'a qu'un très vague lien avec le bonheur objectif. Nous nous définissons heureux ou malheureux toujours par rapport à notre état de bonheur précédent si bien que ça ne dure jamais.

Même au top du top du bonheur accessible, dans quelque temps, notre référentiel étant passé à une valeur très haute, nous aurons le sentiment de nous ennuyer ferme tandis que celui qui part de très bas, même s'il jouit d'une micro parcelle de bonheur, aura la sensation transitoire d'être plus heureux que celui qui a tout.

Je vous la fait courte et j'ai bien conscience d'être peu claire sur ce coup-là. Donc, toujours au moyen de la science, Arthur Vernon passe en revue toutes les sources les plus puissantes qui engendrent chez les patients un ressenti extatique incomparable. Certes le shoot à l'héroïne ou la décharge d'adrénaline d'un sportif de haut niveau sont probablement d'intensité comparable mais ont des effets secondaires détestables qui accentuent a posteriori les souffrances ressenties par les individus dans leur vie.

En somme, selon lui, il n'existe qu'un seul palliatif correct aux souffrances qu'exerce mécaniquement la vie sur nous, le plaisir sexuel: Or, ce Graal individuel et sociétal nous a été confisqué d'une part par les interdits religieux qui, pour l'essentiel, condamnent le plaisir sexuel, mais également par des illusions socialement véhiculées, qui ne reposent sur rien de scientifique, au contraire, car la science dit le contraire.

Or, personne ne vit cette situation et, plus grave encore, on fait culpabiliser ceux qui au bout de quelques années échouent dans ce schéma. Pourtant, les séparations, l'amour qui s'éteint pas l'attachement, c'est différent au bout de quelques mois ou quelques années, les relations adultérines, tout ça n'est rien que de très normal au vu de nos taux hormonaux de lulibérine et d'ocytocine.

Je n'entre pas dans le détail sur les effets respectifs de l'ocytocine et de la lulibérine que je connaissais personnellement sous le nom de GnRH mais l'auteur utilise uniquement le terme de lulibérine qui en est une autre dénomination mais il nous invite à simplement nous renseigner sur la physiologie de notre corps, notamment sur les effets connus et documentés des hormones et leurs conséquences sur nos comportements.

Voilà pourquoi, selon lui, on a tort de se priver de cette source de bien-être inégalée et inégalable, tout simplement parce que nous sommes biologiquement programmés pour nous conduire de façon différente de la façon dont la société nous prescrit de nous conduire. On en considère même comme déviants des comportements absolument normaux. Il fustige donc le carcan social, notamment pour nous les femmes, qui fait qu'une femme normalement constituée et qui cherche à optimiser son apport en plaisir sexuel est systématiquement qualifiée de salope.

Ce comportement étant socialement relié à une faiblesse des valeurs, à une personne vile et peu fiable donc, peu recommandable, comme si se sentir bien et être heureuse était de facto peu recommandable. Arthur Vernon propose donc une série de changements dans la perception sociale de l'acte sexuel et du plaisir qui y est associé, une modification profonde des règles du mariage et une prise de distance pour ne pas dire un abandon pur et simple vis-à-vis des religions.

Ne souhaitant pas m'étendre démesurément sur cet avis déjà bien long, je conclus en disant que, étant biologiste de formation, athée de conviction, je partage bon nombre des vues de cet auteur et les trouve on ne peut plus logiques et découlant du bon sens. Il en ira tout autrement si vous avez des convictions religieuses fortes. J'ai passé sous silence toute la partie sur l'orgueil qui est pourtant un moment fort de sa démonstration.

Il demeure quelques points faibles à l'ouvrage, notamment le fait que l'auteur serait nettement plus convainquant en citant des références scientifiques. C'est ce qui constitue à mes yeux le principal défaut dans l'argumentation, alors même que cette bibliographie existe. Ceci est dû à la forme bâtarde dont j'ai parlé au départ. Il y a aussi des manques dans l'argumentation, notamment sur l'impact de l'attachement et donc sur le traumatisme du détachement au moment de la rupture qui me semble un fort inhibiteur du désir d'aller voir ailleurs.

Enfin, l'impact historique des MST sur la formation du concept social " le sexe, c'est mal " me semble également sous estimé. Il n'empêche que je conseille très volontiers ce livre, ne serait-ce que pour le débat qu'il peut susciter et en remercie donc très chaleureusement les éditions Tabou et Babelio qui m'ont permis de le découvrir dans le cadre de Masse Critique.

Ceci dit, ce n'est là qu'un avis, pas forcément très bandant, c'est-à-dire pas grand-chose. L'ambition de ce livre c'est: Pour cela, considérez que Dieu n'existe pas, "après la mort, il n'y a rien" mais aussi que la mort est par conséquent votre alliée pour faire cesser les souffrances de la vie, car le corps humain n'est que matière. Deux principes fondamentaux guident par conséquent la vie de chaque être vivant: Le premier est la survie du corps, le second est d'assurer la transmission des gènes.

Dans ce cadre, la recherche du bonheur objectif maximal est survalorisée au détriment du bonheur ressenti qui améliore significativement la qualité de vie. Arthur Vernon milite ainsi pour des relations amoureuses en lien avec la nature biologique des êtres humains la production de lulibérine, l'hormone de l'amour passion, étant limitée dans le temps et pour la sublimation de l'acte sexuel: Tout en proposant de nouvelles structures pour le couple, Arthur Vernon réclame alors et enfin un nouvel état d'esprit, qui "en élevant le plaisir sexuel dans les limbes de la vie, sa place naturelle, créeront le berceau d'une humanité qui vivra enfin en harmonie avec sa constitution biologique et s'élèvera alors vers son unique objectif, toujours impossible, jamais aussi proche: Ce livre, qui est un refuge pour ceux qui ne croient pas en Dieu d'où le sous titre "Etre heureux quand on ne croit pas en Dieu" est aussi un pamphlet pour une nouvelle libération sexuelle, hédoniste, fondée sur la réalité biologique de l'être humain.

Que l'on adhère ou pas au discours, la démonstration reste implacable et surtout libre des carcans de la bien-pensante société moderne. Mais c'est aussi un discours qui fait mouche chez ceux qui n'ont pas de religion et donc qui s'interrogent sur le sens de la vie, sur la véritable place de l'Homme d'aujourd'hui au sens large , jusque là trompé par son propre corps, et sur la recherche du bonheur. Un livre sur une certaine philosophie de vie, mais qui reste très accessible au néophyte, facile à lire et pour ma part dévoré en quelques heures.

Tel un "cercle des poètes disparus" qu'il est bon de visionner de temps en temps, il est nécessaire de lire et relire ce livre pour vous rassurer sur cette recherche du bonheur et ses conditions que vous n'osez pas évoquer en public mais que vous pensez tout bas, si Dieu n'est pas votre guide Retrouvez d'autres avis sur d'autres lectures sur mon blog: Ainsi, l'amour-passion éternel est un mirage créé par une hormone et l'exclusivité sexuelle une aberration au regard du fonctionnement du corps humain.

Ces illusions déterminent des règles de vie qui sont aujourd'hui les mêmes que celles de l'époque où l'homme ne savait rien. Pourtant, il est possible de vivre mieux: Pour ceux qui souhaitent améliorer leur niveau de bonheur, comme pour ceux qui veulent faire évoluer les règles sociales et morales à l'aune des connaissances scientifiques les plus récentes, des solutions immédiates existent. Celles qui figurent dans ce livre.

Arthur Vernon est passionné des questions de sexualité humaine qu'il étudie depuis plus de dix ans. Investissant désormais l'univers du spectacle, ses trois pièces sont jouées au Festival Off d'Avignon et participent, comme ce livre, à la désacralisation de la sexualité et à la promotion d'un érotisme ludique.

C'est une sorte d'essai qui nous explique de manière très simple mais néanmoins scientifique, des aspects traités d'ordinaire d'une manière plus spirituelle: Là, Arthur Vernon aborde ces thèmes en nous expliquant que ce sont les hormones, les illusions, et les mensonges que l'homme se raconte qui brouillent notre vision vraie du monde et de ce que nous sommes.

En désacralisant le sexe qui a une place prépondérante dans la vie de tout être humain, il va démonter plusieurs grands principes de notre société. Ces théories n'en sont pas puisqu'elles sont étayées par des faits scientifiquement prouvés. Mais je dois dire que ça m'a profondément remué. Sans être conservatrice, je pense que le mariage est basé sur la fidélité notamment, et là Arthur Vernon m'a démontré que la monogamie était une "aberration de la vie de couple".

Ce licre remet en cause de grands principes que l'on peut croire inébranlables, et permet de prendre du recul sur sa vie, les angoisses qui nous rongent, et les barrières que l'on se met au nom de la bonne société. C'est une porte entrouverte sur le bonheur, si ln accepte un tant soit peu le changement et la remise enquestion. Bref, ce livre m'a perturbé, percuté, interpellé, parfois même choqué.

En tous cas, il est de ces livres que tout le monde devrait lire 1 fois. Pas pour changer totalement sa vision du monde, mais pour en voir les extensions possibles, et remettre l'Homme à sa place dans l'existence, et dédramatiser le sexe. Car quoi qu'on en dise, faire l'amour ou juste du sexe, c'est bon, c'est fun et en plus ça fait du bien au corps et à l'esprit. Alorspourquoi s' en priver! Pas facile d'écrire une critique sur ce livre sans avoir envie de le démolir.

L'auteur expose différents points de vue sur la vie. On passe ainsi en quelques 40 pages la vie dans ses grandes lignes Il est difficile de prendre du recul quand on nous dit qu'on va nous expliquer la vie. Trop subjectif, le propos tend à nous apporter des idées un peu comme un genre de révélation. Il n'y a rien qui m'horripile plus qu'un auteur qui annonce dans son livre attention, effet d'attente, suspens, houlala!

Crache ta Valda et laisse moi construire ma pensée. Voilà donc, de manière peut être superficielle, pourquoi ce livre ne m'a pas du tout plu. Certaines idées, sorties du contexte et du ton donné par l'auteur m'ont tout de même éveillées quelques neurones; mais c'est un travail qui dépend de chaque lecteur. Je me demande même si le propos n'est pas un poil démagogique Un livre pas convaincant. Citations et extraits 35 Voir plus Ajouter une citation.

Signaler ce contenu Voir la page de la citation. Pour apaiser nos angoisses, ces religions formulent des conditions. La première est de croire en quelque chose qu'on ne voit pas, mais qu'on pourrait être en mesure de percevoir, avec un peu d'imagination: Bonne baignade à tous! Le sexe à la piscine on y a tous pensé! Et l'été se prête tout particulièrement a cette expérience. Plus léger, plus souples, peu habillés: Bien évidemment toutes les positions ne sont pas indiqués lorsqu'on fait l' amour dans l'eau: Les positions que nous vos présentons vous permettrons de profiter pleinement de cette expérience très rafraîchissante!

Comme une moule à son rocher, vous vous accrochez à votre partenaire et vous vous laissez flotter au gré de ses mouvements. Si vous craquez pour cette position dans l'eau qui entre nous permet une pénétration plus profonde , c'est parce que vous vous sentez toute légère.

N'hésitez plus, foncez dans la piscine avec votre partenaire pour laisser place à votre imagination. Comme les escaliers de la maison, les escaliers de la piscine s'avèrent très pratiques pour la position de la levrette. Voici ce qui se passe quand un simple câlin dans la piscine dérape. Seule condition pour adopter cette position? Celui-ci n'est pas crawlé mais dos à votre partenaire. Cette position, qui nécessite d'avoir pied, permet à monsieur de vous caresser tandis que vous vous accrochez à lui.

N'hésitez pas à vous appuyer contre le rebord de la piscine pour garder l'équilibre. Au programme de votre après-midi à la pistoche, des galipettes dans l'eau. Une activité sportive muy caliente qui vous permet de vous détendre avec votre partenaire. Vous allez tenter aujourd'hui d'obtenir votre dauphin d'or avec la position de l'union suspendue.

Si vous comptiez faire quelques longueurs dans la piscine, c'est raté. Monsieur semble avoir d'autres idées en tête L'avantage de cette position?

amour sexe sexe familial